dimanche, 30 octobre 2016 02:38

Liquide de frein

Comme tous les fluides d'une voiture, le niveau de liquide de frein mérite une attention régulière. Mais pour votre sécurité, gardez en tête que son remplacement doit être confié à un professionnel.

Contrôler le niveau de liquide de frein

Un contrôle tous les trimestres est parfait. Le niveau doit être compris entre les indicateurs "mini" et "maxi" gravés sur le petit bocal généralement placé au-dessus du maître-cylindre de freins.

Faire le niveau

Un remplissage trop généreux n’entraîne aucune détérioration. Mais il est normal que le niveau baisse progressivement au fil du temps : il correspond à l'allongement de la course des étriers de freins (c'est ce qui leur fait rattraper l'usure des plaquettes). Pour cette raison, on ne remet jamais le niveau au repère "maxi" lorsque les freins sont usés car lorsque l'on procédera au changement des plaquettes, le trop-plein fera déborder le réservoir.

Niveau bas : vérifier les plaquettes de frein

Si le niveau est proche du mini, vérifiez l’état de vos plaquettes. Si elles sont usées, remplacez-les : le niveau remontera automatiquement en repoussant les pistons des étriers. En revanche, si elles sont neuves ou peu usées, il s'agit vraisemblablement d'une fuite dans le système de freinage. Surtout lorsque vous constatez en freinant tout doucement que votre pédale s'enfonce jusqu'au plancher. Consultez alors sans tarder un spécialiste.

Changer le liquide de frein

Le liquide de freins a tendance à perdre ses qualités avec le temps. Pensez à le changer tous les deux ans ou 50 000 kilomètres environ. La qualité du liquide de freins est également importante. Un indice DOT permet d'identifier la résistance à l'échauffement du liquide. Les véhicules équipés d'ABS sont systématiquement montés avec des indices DOT supérieurs à 4.
La purge du circuit de freins est une opération qui engage votre sécurité. Par prudence, il vaut mieux la confier à un professionnel, surtout si votre auto est équipée d'un ABS : en effet, toute présence de bulle d'air dans la centrale hydraulique de l'ABS est irrémédiable ! C'est alors la centrale qu'il faut changer.

dimanche, 30 octobre 2016 02:33

Quand changer ses pneus ?

Il est temps de remplacer ses pneumatiques lorsque le témoin d’usure apparaît au niveau de la bande de roulement (la partie en contact avec la route).

En général, un pneu de bonne qualité se change tous les 40 000 ou 50 000 km. Toutefois, la qualité de la gomme s’altère dans le temps. Aussi, toute gomme âgée de plus de 5 ans, même en apparente « bonne santé », doit être remplacée.

Le nombre de pneus à changer

Changez les pneus par paire sur un même essieu, cela afin de préserver l’équilibre de l’auto. On peut n’en changer qu’un seul si l’écart d’usure avec le second ou même les trois autres est minime (mais vraiment minime, hein !). Et l'on veille à monter les pneus les plus récents à l'arrière, car une éventuelle perte d'adhérence de l'avant de rattrape plus facilement.

Les dimensions

À condition de respecter les préconisations des constructeurs, on peut très bien monter des pneus de dimensions supérieures à celles des gommes d’origine. Les montes compatibles sont précisées dans le livret d’utilisation de votre voiture.
Attention vous ne pouvez pas monter n’importe quels pneus sur votre auto. Trop grands, ils frotteraient contre le passage de roue ou à l’arrière contre le réservoir d’essence. D’autre part, monter des pneus plus larges, donc plus raides, diminue le confort de votre voiture. Enfin, le plus grand frottement des pneus sur la chaussée augmente la vitesse de passage en virage, mais diminue la vitesse de pointe.
Dernier point, il faut savoir que votre consommation en carburant sera plus importante.

La valve

Élément important de l’étanchéité du pneu, la valve se détériore à l’usage, au même titre que les gommes. Il convient donc d’en vérifier souvent l’état et de la remplacer si nécessaire. Pour plus de tranquillité, il est conseillé d’en mettre une neuve à chaque changement de pneu.

L’équilibrage

À chaque changement de pneus, faites rééquilibrer vos roues. Les professionnels disposent d’appareils capables de mettre en évidence les points de déséquilibre. C’est important car si vous, conducteur, vous ne voyez pas la différence, votre voiture la sent très bien. Un mauvais équilibrage entraîne une surconsommation de carburant, une usure prématurée des pneumatiques et des rotules de direction.

Le rodage

Les pneus neufs ont besoin d’être rodés. Alors, pendant quelques centaines de kilomètres, conduisez prudemment et soyez attentif à leur comportement.

dimanche, 30 octobre 2016 02:28

Que faire en cas de surchauffe moteur

C’est la hantise de tout conducteur. Vous roulez tranquillement et, soudainement, vous voyez l'aiguille du thermomètre se rapprocher dangereusement de la zone rouge. Que faire dans ce cas ? Pas de panique. Il suffit d’avoir le bon réflexe.

Pourquoi le moteur chauffe

Le moteur produit des calories en surnombre, et le radiateur les dissipe dans l'air ambiant. Il en résulte une température d'équilibre. Il suffit que le moteur produise plus (forte côte, ou problème de culasse par exemple) ou que le radiateur dissipe moins (forte chaleur, radiateur entartré, ventilateur défaillant, etc.) pour que la température d'échange augmente. Si elle atteint 103 °C (ébullition du liquide de refroidissement), c'est la surchauffe.

Réduisez l'allure

Ralentissez jusqu’à 80 km/h. Le but immédiat est de stabiliser l'aiguille, voire de la faire redescendre. En modérant l'allure, le moteur est moins sollicité, ce qui abaisse la production de calories et donc permet au radiateur de "retrouver du souffle". Si l'aiguille reste haute, cherchez vite un autre problème (fuite, courroie cassée, etc.).

Mettez le chauffage

En mettant les manettes du chauffage à fond, ventilateur au maximum, vous pompez des calories supplémentaires au moteur par le biais du radiateur de chauffage vers l’habitacle. Cet inconfort est le "prix" à payer pour arriver sans casser le moteur. Ouvrez grand les fenêtres et buvez frais.

Refroidissez le radiateur

Une auto qui chauffe aura tendance à surchauffer dans les fortes côtes (montée de col par exemple). Il peut donc s'avérer utile de s'arrêter (et d'ouvrir le capot) avant que l'aiguille flirte avec la zone rouge pour laisser refroidir le moteur. Vous raccourcirez l'arrêt en arrosant le radiateur à l'eau froide, ce qui améliorera l'échange thermique entre les ailettes et l'air ambiant. Ne versez surtout jamais d'eau directement sur le moteur.

Déjouez la sonde du ventilateur

Le ventilateur force l'air ambiant au travers des ailettes du radiateur. Il se met en route dès que la température du moteur augmente au-delà d'un certain seuil (environ 96 °C) et la ramène vers une valeur plus raisonnable (environ 92 °C). Le mettre en route en permanence quand le moteur chauffe ne peut pas nuire. Reliez ensemble les deux fils qui arrivent à la sonde du radiateur.

Le filtre a huile essentiel pour la longeviteL’ensemble des filtres présents sur une voiture sont destinés à éliminer les poussières de l’air, les impuretés des carburants, ou à nettoyer une huile-moteur. Si ces filtres ne sont pas remplacés à temps, ils cessent de remplir plus leur fonction et c’est la mécanique qui en pâtit, plus ou moins gravement. Avec des filtres en bon état, votre voiture vit plus longtemps.

A quoi sert-il ?

Le filtre à huile retient toutes les particules et autres calamines engendrées par l’usure du moteur. Il assure un filtrage des particules jusqu’à cinq microns. Il purifie l’huile-moteur et évite qu’elle s’encrasse. Usagé, il laisse passer des impuretés. Comme si vous jetiez de petits grains de fer dans votre moteur. Ce qui entraîne son usure prématurée.

Quand faut-il le changer ?

Dans l’idéal, il convient de changer le filtre à huile à chaque vidange . Tous les 10 000 km sur une voiture essence et tous les 15 000 km pour un modèle diesel. Si vous ne suivez pas ces prescriptions, le filtre usagé souillera immédiatement votre nouvelle huile.

Comment le changer ?

Desserrez le filtre à l’aide d’une clé à sangle puis dévissez-le rapidement pour éviter un épanchement d’huile trop important. Nettoyez la surface d’appui avec le moteur avec un chiffon bien propre. Remontez le nouveau filtre en prenant soin au préalable d’huiler le joint d’embase. Vissez à la main. Puis serrez d’un quart de tour avec la clé.

Et surtout, ne jetez pas votre ancien filtre dans votre poubelle, mais portez-le à votre garagiste pour qu’il soit recyclé.

dimanche, 30 octobre 2016 01:47

Filtre à carburant - Ce qu'il faut savoir

Changer un filtre à essence

Il est préconisé de remplacer son filtre à essence en moyenne tous les 40.000 kms. Il est néanmoins conseillé de suivre les recommandations du constructeur. Un filtre à essence colmaté, encrassé peut entraîner des démarrages difficiles, à coups moteur ou défauts de ralenti. Il faut alors le changer rapidement. Le changement du filtre de votre véhicule réduit la consommation de carburant et diminue la pollution.

Comment changer son filtre à essence ?

 Souvent placé après la pompe à essence ou sous le moteur selon le modèle de votre véhicule, le filtre à essence est une pièce relativement simple à remplacer. Une fois le filtre localisé, il faut :

- Dévisser les colliers situés à chaque extrémité

- Déboiter les durites 

- Emboiter le nouveau filtre en suivant le sens de la flèche qui indique le sens de circulation du carburant (du réservoir au moteur)

- Revisser les colliers de l’ancien filtre

Le filtre a air et filtre a huile qui équipent votre voiture sont des pièces peu coûteuses qu'il n'est pas négiligeable de remplacer le plus régulièrement possible afin d'obtenir un rendement moteur optimal.

dimanche, 30 octobre 2016 01:35

Filtre à carburant - Pourquoi en changer ?

Le filtre à essence assurent à votre moteur un carburant pur et de qualité. Votre filtre va ainsi éviter que des impuretés n'aillent nuire au bon fonctionnement de votre auto en allant dans le réservoir.
Les filtres à huile AlSafa Filtres offrent des niveaux de filtration exceptionnelle et un débit élevé d'huile. Ils sont capables de gérer des applications lourdes et bloquent 99 % des
AlSafa Filtres fabrique des filtres à air pour à peu près chaque voiture et camion sur la route. Les filtres à air de remplacement stock automobile AlSafa Filtres sont faits avec